Préambule

Home / Préambule

PRÉAMBULE.

Au delà d’une démarche de développement personnel, vous consultez pour toutes sortes de raisons et les chemins qui mènent au divan peuvent être très différents. En général, vous commencez une psychanalyse parce que vous vous sentez pris dans des difficultés insurmontables, incapable de les résoudre seul mais ce n’est pas toujours le cas, ni encore moins une obligation. C’est pourquoi, afin que chacun puisse d’abord trouver une solution à son symptôme, vous trouverez ci-dessous les «motifs» de consultations qui illustrent ces chemins et qui sont des demandes initiales auxquelles je réponds ; car la psychanalyse, la thérapie de l’inconscient (confère définition de l’inconscient) soigne. Elle élimine le symptôme, sans le déplacer, avant et au delà d’un désir élaboré, d’une volonté énoncée d’introspection ou de réalisation personnelle qui ouvrira alors votre porte à l’Éros, au bonheur, à la bonne heure de votre révélation, de votre dévoilement.

La psychanalyse est une cure par la parole. Ce qui se passe dans une analyse est à la fois spectaculaire, tangible et difficilement partageable. Mais dans tous les cas, faire une analyse, c’est faire un choix, celui de se donner les moyens pour que sa vie change, celui d’interroger son destin et de faire échec à la répétition. Psychanalyse est un néologisme grec, «psyché» signifie souffle vital et «analysis», libération. C’est la libération de son souffle vital, souffle indispensable à l’émergence de sa voix pour permettre de trouver sa voie ; soit à dire : améliorer la qualité de sa vie, valoriser ses talents et ses potentiels, trouver et faire les bonnes associations (association avec une «l’âme soeur» bien souvent), réaliser ses rêves. A mes proches qui s’interrogent ou s’empêtre, je leur dis souvent  «Prenez le pouvoir de devenir, faites une analyse». Car c’est bien ça, l’Analyse apporte le pouvoir, l’argent (qui dans l’inconscient représente du temps, contrairement à la névrose ou dans la Conscience où «le temps c’est d’l’argent») et l’amour. C’est au final une démarche d’introspection part-faite dans le but d’acquérir une meilleure con-naissance de soi, «con» étant le lieu des pulsions, le trou, la béance vaginale, comme le sexe de la femme. L’analyse permet de se libérer de certains schémas engrammés dans son passé, dans son Réel (confère noeud borroméen). L’analyse vous libère de vos conditionnements qui font répétition. L’analyse peut changer vos croyances limitantes si tel est votre désir. L’analyse permet de se dépasser et de transformer ses peurs ou angoisses, ses symptômes qui font souffrance, et d’en faire des forces. L’analyse permet de se révéler, de se comprendre, de s’aimer, d’avoir confiance en soi, de se motiver, d’atteindre ses objectifs, de donner corps à ses rêves ou aspirations, de communiquer avec facilité, de se déterminer dans le rapport à l’autre, de bien s’associer etc… Bref, de « Prendre le pouvoir de devenir ».

NB : N’hésitez pas à compulser les pages de ce site dans les colonnes ci-dessus.

Jan-Edouard Brunie